École de puériculture de l’AP-HP

École de puériculture de l’AP-HP

Obligation vaccinale des étudiants pour la rentrée de septembre 2022 et de février 2023

Comme tous les agents de l’AP-HP, les étudiants, afin de pouvoir accéder aux instituts, effectuer leurs stages au sein des établissements de santé et ainsi mener à bien leurs études, devront satisfaire à l’obligation vaccinale ou présenter un document justificatif.

Lisez le message aux étudiants relatif à la mise en œuvre de l’obligation vaccinale contre la Covid-19 : Obligation vaccinale pour les étudiants – en pratique

l'Ecole de puériculture fait partie des neuf écoles de l'AP-HP engagées à devenir « École de santé sans tabac » et à mettre en œuvre une politique active de prévention du tabagisme

> Pour en savoir plus

Intéressé(e) par le métier d'auxiliaire de puériculture ? Les inscriptions aux épreuves de sélection sont ouvertes depuis le 4 juillet 2022 (jusqu'au 7 octobre)

>> Pour en savoir plus

RENTREES DE SEPTEMBRE 2022 ET JANVIER 2023

La rentrée scolaire des étudiant.e.s infirmier.ère.s puériculteurs.trices aura lieu le lundi 12 septembre 2022. Celle des élèves auxiliaires de puériculture aura lieu le mardi 3 janvier 2023.

L'Ecole de puériculture certifiée

L’AP-HP au travers du CFDC dont l’IFP-IFAP Picpus a en novembre 2020 : renouvelé sa certification ISO 9001 : 2015 et obtenu la marque Qualiopi® pour la catégorie « actions de formation ».

Kit pédagogique « Soins infirmiers aux enfants atteints de bronchiolite »

Les équipes de l’IFSI-IFAS Picpus et de l’école de puériculture de l’AP-HP en première ligne pendant la crise sanitaire COVID-19

>> Découvrez les témoignages des étudiants, élèves et professionnels de la formation

Taxe d’apprentissage 2022 : faites le choix d’aider les jeunes à devenir professionnel de santé à l’AP-HP !

>> Retrouvez toutes les informations pour reverser votre taxe d'apprentissage aux instituts et écoles de l'AP-HP

COVID-19 : des mesures prises par les instituts et écoles de l’AP-HP pour la rentrée en septembre 2020

Une permanence est assurée par l'école de puériculture : 01 40 27 44 35 ou secretariat.puer@dfc.aphp.fr

Un partenariat international consolidé avec la visite de cadres de santé algériens

>> Lire l'article

Retrouvez le Kit pédagogique « Soins infirmiers aux enfants atteints de bronchiolite », fruit du travail d’une équipe pluridisciplinaire, composé de médecins, d’infirmiers, de formateurs en IFSI et en école de Puériculture à l’AP-HP.

Bienvenue à l’école de puériculture de l’AP-HP !

Les Instituts de Formation de spécialité paramédicale du campus Picpus fait partie du Centre de la Formation et du Développement des Compétences (CFDC) de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), 1er centre de formation paramédicale de France.

En 2016, le CFDC s’est engagé dans une démarche qualité visant la qualité de la formation initiale et la satisfaction des parties intéressées. Le campus Picpus est entré dans la démarche qualité en 2018 et complète le projet en lien avec le référentiel National de Qualité, Qualiopi.

Chaque étudiant et élève est porteur d’un projet individuel et professionnel et d’une motivation à devenir professionnel de santé. Ce projet est nourri par son histoire personnelle, son parcours d’étude, voire son expérience professionnelle en amont de son entrée en formation.

Les qualités de curiosité, d’ouverture, d’engagement, de tolérance, de respect de soi et des autres permettent aux futurs professionnels de mener à bien leur projet de formation. Aussi, il leur est nécessaire de comprendre et de s’adapter aux contraintes et aux ressources du milieu professionnel du Soin.

Pour se professionnaliser, l’étudiant et l’élève donne du sens à son apprentissage en faisant des liens entre les connaissances acquises et la pratique professionnelle. Il développe ses capacités d’analyse, de raisonnement et de synthèse afin de construire tout au long de son parcours de formation les compétences attendues.
Ses capacités d’auto-évaluation, de questionnement permettent à l’étudiant et à l’élève de construire sa nouvelle identité professionnelle.

L’Institut a pour finalité de qualifier des soignants visant l’expertise en santé de l’enfant. L’étudiant et l’élève sera capable de s’adapter à la multiplicité des situations de santé rencontrées par le jeune patient ou l’enfant saint en y apportant des réponses adaptées autant sur le plan individuel que collectif. Ainsi, il fédère les actions de santé auprès de l’usager du Soin, de sa famille et des personnes en ayant la charge.

Thierry COLLIN-DOLLE
Directeur de l’école de Puériculture
IFP-IFAP Picpus

Pourquoi choisir l’école de puériculture de Picpus ?

Nos résultats

100% des étudiants présentés en septembre 2020 et 100% en janvier 2021 ont obtenu leur diplôme de Puériculture

100% des étudiants présentés en avril 2020 et 80% en juillet 2020 et 97% en décembre 2020 ont obtenu leur Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture

Nos atouts pédagogiques

– Le campus accueille de nombreuses formations aux métiers de la santé, une occasion d’échanges et de partages entre étudiants et Personnels Formateurs des différentes filières (voir nos instituts et écoles)

– Sur le plan pédagogique, des enseignements communs autour de certaines thématiques ont lieu entre l’IFP et l’IFAP

– Le raisonnement et la démarche clinique sont enseignés de façon similaire afin de développer leur future collaboration et la logique interprofessionnelle

– Un accompagnement individualisé est proposé avec des temps d’échange avec le Formateur Référent à la demande des Étudiants et des Éleves. Des contrats pédagogiques peuvent être formalisés selon les besoins et les attentes de l’apprenant.

Les ateliers variés proposés

– Des travaux pratiques inter-filières et par thématique avec des professionnels experts

– Des gestes et des techniques professionnels réalisés en simulation inter filière en Laboratoire

– Des séances d’analyses de situations professionnelles accompagnant le processus de professionnalisation et le développement du raisonnement clinique de l’étudiant et de l’élève

– Du travail de recherche en lien avec l’analyse des pathologies prévalentes en partenariat avec les services cliniques et les réseaux d’expertise

Les ressources pédagogiques

– Mise en œuvre de l’apprentissage par la simulation, le E-Learning, la conduite de projet en éducation pour la santé et la méthodologie de recherche

– Mise à disposition des ressources auprès des étudiants : Wifi, salles informatiques, équipement audiovisuel en salles de cours avec utilisation de Tableaux Numériques Interactifs, salles de simulation munies d’équipements professionnels, Centre de Documentation de l’AP-HP qui propose un nombre important d’ouvrages, une consultation en ligne ainsi qu’un accompagnement collectif et individuel proposé par des documentalistes.

Les offres de stage

L’institut de formation offre une diversité de places de stages pluridisciplinaires sur l’Ile de France qui répond aux exigences du référentiel de formation et au projet professionnel de l’étudiant, aux besoins et aux attentes pédagogiques des apprenants.

La localisation

L’IFP-IFAP Picpus est situé au 33 boulevard de Picpus, 75012 Paris. Sa localisation géographique centrale permet un accès facilitant. Il est desservi par un réseau de transports en communs variés (métro ligne 6, 8 et 1, RER A et C, Bus 56, 64, 29). Il est accessible aux personnes en situation de handicap et / ou à mobilité réduite.

Présentation de l’IFP-IFAP Campus Picpus

L’Ecole de Puériculture IFP-IFAP Picpus proposent une formation initiale in-situ. Ils sont rattachés au Groupe Hospitalier Universitaire Sorbonne Médecine dont le centre gestionnaire se situe sur l’Hôpital La Pitié Salpêtrière. Le Groupe comprend les structures de santé de Tenon, Saint-Antoine, Rothschild, Armand-Trousseau, Charles-Foix.

Conformément à l’agrément autorisé par le Conseil Régional d’Ile de France, la capacité d’accueil est définie à 40 étudiants par promotion pour l’IFP et à 40 élèves en formation initiale ou en formation modulaire pour l’IFAP.

Des prestations sont à disposition des étudiants du campus :

  • Une cafétéria
  • Des distributeurs automatiques
  • Un centre de documentation
  • Des points de détente (muni des équipements électroménagers de base)
  • Le Wifi est disponible sur l’ensemble du campus
  • L’accès à une machine à laver, un sèche-linge pour l’entretien des tenues professionnelles des étudiants et des élèves

Conformément aux accords conclus dans le cadre du Ségur de la Santé et dans le cadre de la sécurisation des organisations et des environnements de travail associé à la politique de limitation de la propagation de micro-organismes infectieux, l’Instruction DGOS/RH1/2020/155 du 09 septembre 2020 prévoit que les tenues professionnelles des étudiants et des élèves en soins paramédicaux doivent être fournies, entretenues et blanchies gratuitement par les structures d’accueil, tout au long du stage en établissement de santé ou ESMS. Les étudiants et les élèves en santé non médicaux doivent prendre soin du matériel prêté et le restituer en fin de stage.
Toutefois, dans le cadre des séances de Travaux Pratiques réalisés en Institut de Formation, les étudiants et les élèves doivent se procurer une tenue professionnelle conforme aux exigences de l’exercice du métier en simulation. Son entretien et son blanchiment restent à la charge des étudiants et des élèves.

L’équipe de l’école

Une équipe de direction

L’école est placée sous la direction de Thierry COLLIN-DOLLE, qui est assisté dans ses fonctions de Responsable pédagogique par Adeline PENSEDENT

Une équipe pédagogique

L’école se compose d’un pôle pédagogique :
Marie-Hélène DELESPINE
Emmanuelle DU PLESSIS
Catherine RICHER
Adeline PENSEDENT
Toutes les formatrices sont infirmières puéricultrices, cadres de santé

Une équipe administrative

Raïssa BUMBA

Les formations de puériculteurs(rices) et d’auxiliaires de puériculture

> Plus d’informations sur la formation et le métier d’auxiliaire de puériculture et de puériculteur(rice)

  • La formation d’auxiliaire de puériculture comporte 1540 heures d’enseignement théorique et clinique : 770 heures soit 22 semaines en institut de formation d’auxiliaire de puériculture et 770 heures soit 22 semaines en stage.
  • La formation de puériculteur(rice) comporte 1500 heures ainsi réparties : 650 heures d’enseignement théorique et pratique, 710 heures d’enseignement clinique et 140 heures de travaux dirigés et d’évaluation.

L’auxiliaire de puériculture et le puériculteur(rice) travaillent en collaboration.

Démarche qualité : l’IFP-IFAP Picpus certifiée

L’AP-HP au travers du CFDC dont l’IFP-IFAP Picpus a en novembre 2020 :

Renouvelé sa certification ISO 9001 : 2015 pour ses activités de « Conception, réalisation et commercialisation de formation initiale et continue des professionnels du secteur de la santé, filières techniques, paramédicales, administratives, socio-éducatives et ouvrières » et« mise à disposition de ressources documentaires sur différents supports, production et diffusion de veille documentaire à destination des usagers du centre de Documentation de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris, services d’accompagnement à la recherche documentaire ».

 

 

Obtenu la marque Qualiopi® pour la catégorie « actions de formation ».

 

 

La démarche  menée par le Centre de la Formation et du Développement des Compétences (CFDC) de l’AP-HP s’inscrit dans une stratégie globale afin d’assurer une formation de qualité. Elle se traduit notamment par l’implication des étudiants, élèves et  formés dans cette démarche contribuant ainsi à l’amélioration continue de la qualité en formation

  • Aides financières aux étudiants : bourses d'études et logement étudiant

    Les étudiant(e)s puériculteur(rice)s ont accès aux bourses proposées par le Conseil Régional d’Ile-de-France.
    Les tarifs de Formation IFAP-IFP en rapport avec l’Arrêté portant sur la fixation des tarifs 2020/2021 des formations paramédicales de l’AP-HP :

    • Formation IFAP :
      • Elève ou étudiant éligible au financement de la Région Ile-de-France : 9666 euros
      • Salarié en formation professionnelle établissement extérieur : 9666 euros
      • Autre (démissionnaires, médecins à diplôme étrangers, individuels, passerelles) : 9666 euros
      • Salarié en formation professionnelle AP-HP : 9666 euros
    • Formation IFP :
      • Élève ou étudiant éligible au financement de la Région Ile-de-France : 9566 euros
      • Salarié en formation professionnelle établissement extérieur : 9566 euros
      • Autre (démissionnaires, médecins à diplôme étrangers, individuels, passerelles) : 2539 euros
      • Salarié en formation professionnelle AP-HP : 9666 euros

     

    Consultez le tableau récapitulatif des tarifs 2020-2021 (en €) applicables aux élèves et étudiants de la Formation Initiale au sein de l’AP-HP.
    Pour toute question concernant le financement de vos études.
    Différentes possibilités d’hébergement sont proposées en Île-de-France.
    Retrouvez les autres aides sociales et financières qui vous sont proposées.

  • Santé et dossier médical

    Au cours de leurs études, les étudiants doivent être affiliés à un régime de sécurité sociale. C’est la responsabilité de chacun de s’assurer que cette affiliation est active et qu’elle couvre les 12 mois de formation. Vous devez contacter votre CPAM puisque le régime étudiant fait dorénavant partie du régime général.

    Pour entrer en formation, un dossier médical à jour des informations exigées par la réglementation doit être communiqué à l’école au plus tard dans la semaine précédant le premier stage de la formation. Il est conseillé de le lire attentivement et de vérifier avant l’entrée en formation que les vaccinations sont à jour. En effet, si un complément de vaccination ou rappel sont nécessaires, il est impératif qu’ils aient été effectués avant cette date. Le dossier, pour être valide, doit être signé par un médecin agréé.
    Le site de l’ARS propose une liste des médecins agréés.

    Etudiants en situation de Handicap

    En référence au principe de non-discrimination et d’accessibilité généralisée des personnes en situation de handicap à l’ensemble des dispositifs de droit commun notifié par la Loi du 11 février 2005, les organismes de formation et leurs partenaires ont l’obligation d’adapter les modalités théorique et pratique de la formation professionnelle des étudiants en santé aux besoins liés au handicap dans un esprit de réussite du parcours vers l’insertion professionnelle et d’obtention d’un diplôme paramédical. Les étudiants en santé bénéficient de mesures spécifiques d’aménagement des études dans la limite du respect du référentiel de compétences. Ces aménagements font l’objet d’un contrat pédagogique annuel signé par le bénéficiaire et le référent handicap identifié au sein de l’institut de formation. Le rôle du référent handicap consiste à orienter, informer le collectif et accompagner les étudiants en situation de handicap dans un objectif d’égalité des droits et des chances en lien avec les équipes et des partenaires pédagogiques de tout horizon. L’institut de formation peut organiser des dispositifs de consolidation des acquis en assurant un accompagnement personnalisé. Etre professionnel du soin de santé, c’est exercer au chevet du patient et interagir au quotidien en inter-professionnalité, les familles et les proches au sein d’un environnement en perpétuelle évolution et exigeant une grande capacité d’adaptabilité et de disponibilité, une résistance physique et psychologique. Travailler en secteur médico-sanitaire présente aussi de nombreuses spécificités organisationnelles qui sont à prendre en compte dans l’orientation professionnel et le projet de vie de l’étudiant. Les professionnels de santé qui sont donc confrontés quotidiennement à des situations de souffrance humaine, doivent être en capacité de supporter des situations critiques, de se distancier des situations sensibles, de travailler avec calme, maîtrise de soi et discernement y compris dans les situations nécessitant une intervention soignante en urgence. La formation en soins paramédicaux conduit au développement d’un ensemble de compétences précises qui sont définies dans un référentiel et qui s’impose à tous sans distinction. Ainsi, les étudiants doivent valider l’ensemble des compétences requises en formation initiale même si le projet professionnel conduit à un exercice professionnel dans un environnement non hospitalier ou si le candidat prétend à un poste adapté aux conséquences de sa situation de handicap.

  • Restauration des étudiants

    Le service de restauration collective du campus ne peut accueillir les nombreux élèves et étudiants du campus. De ce fait, des espaces ouverts sont à leur disposition où ils peuvent trouver réfrigérateurs, fours micro-ondes et espaces de détente.
    Ils disposent aussi de plusieurs distributeurs de boissons et d’en-cas. Une cafétéria est ouverte tous les jours de 8h à 18h dans le hall du campus. Le quartier regorge aussi de lieux de restauration rapide, pizzerias ou autres petits restaurants.

Le métier d’auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture dispense, sous la responsabilité de l’infirmier(ière) ou du/de la puériculteur(rice), des soins et des activités d’éveil et d’éducation pour préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien-être et l’autonomie de l’enfant.
Il/Elle peut exercer en centre d’accueil permanent, aux consultations d’une PMI, en crèche, au domicile de l’enfant, en maternité ou dans un service hospitalier de pédiatrie, en maternité.

  • Date de la prochaine rentrée

    Prochaine rentrée : mardi 3 janvier 2023

La formation d’auxiliaire de puériculture

Cette formation est réglementée par l’Arrêté du 16 janvier 2006 relatif à la formation conduisant au diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture, modifié par les Arrêtés du 28 septembre 2011 et du 10 juin 2021 relatifs à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture et aux conditions de fonctionnement des Instituts de formation paramédicaux.

Cette formation comporte 1540 heures d’enseignement théorique et clinique :

L’enseignement en institut de formation et les stages cliniques sont organisés sur la base de 35 heures par semaine.
La participation à l’ensemble des enseignements est obligatoire.

L’organisation de la formation

Le diplôme peut s’acquérir soit par le suivi et la validation de l’intégralité de la formation, en continu ou en discontinu, soit par le suivi et la validation d’une ou de plusieurs unités de formation (module et stage) correspondant à une formation complémentaire en fonction des modes d’accès au diplôme.

La formation théorique et pratique est d’une durée totale de 770 heures ou 22 semaines.
La formation en milieu professionnel comprend 770 heures correspondant à un total de 22 semaines de 35 heures.

L’accompagnement des apprenants s’appuie sur trois modalités d’intervention :
– Accompagnement pédagogique individualisé (API) 35 h dans les 3 premiers mois de formation
– Suivi pédagogique individualisé des apprenants : 7 h
– Travaux personnels guidés (TPG) : 35 h

La formation est composée de 5 blocs de compétences rassemblant plusieurs domaines d’activités.

  • Les modules de formation

Les 10 modules de formation correspondent à l’acquisition des huit compétences du diplôme :

  • Module 1 : Accompagnement de l’enfant dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale en repérant les fragilités (147 heures)
  • Module 1 bis : Activités d’éveil, de loisirs, d’éducation et d’accompagnement à la vie sociale (28 heures)
  • Module 2 : Repérage et prévention des situations à risque (21 heures)
  • Module 3 : Evaluation de l’état clinique d’une personne (77 heures)
  • Module 4 : Mise en œuvre des soins adaptés à l’enfant, évaluation et réajustement (154 heures)
  • Module 5 : Accompagnement de la mobilité de la personne aidée (35 heures)
  • Module 6 : Relation et communication avec les personnes et leur entourage (70 heures)
  • Module 7 : Accompagnement des personnes en formation et communication avec les pairs (21 heures)
  • Module 8 : Entretien des locaux et des matériels et prévention des risques associés (35 heures)
  • Module 9 : Traitement des informations (35 heures)
  • Module 10 : Travail en équipe pluri professionnelle, qualité et gestion des risques (70 heures)

L’enseignement dispensé vise à l’acquisition des connaissances nécessaires et indispensables à la mise en lien des situations prévalentes à l’exercice professionnel. Les enseignements sont assurés par les cadres formateurs de l’institut et des intervenants extérieurs.

> Plus d’informations sur le programme de la formation d’auxiliaire de puériculture

  • La formation clinique

La formation clinique est composée de 4 stages :

  • 3 stages de 5 semaines (=175 heures)
  • 1 stage de 7 semaines (=245 heures)

Leur insertion dans le parcours de formation est prévue dans le projet pédagogique de l’institut et permet l’acquisition des blocs de compétences et en adéquation avec le projet professionnel de l’apprenant.

Un aperçu des travaux pratiques
lors de la formation sur le campus Picpus

Les dispenses d’enseignement

Les titulaires de certains diplômes professionnels ou de titre professionnel sont dispensés de certains modules de formation.

  • Les titulaires du Diplôme d’État d’Auxiliaire de Vie Sociale ou de la mention complémentaire aide à domicile sont dispensés des modules 4, 5 et 7.
  • Les titulaires du Diplôme Professionnel d’Aide-Soignant(e) sont dispensés des modules 2, 4, 5, 6, 7 et 8.
  • Les titulaires du Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Aide Médico-Psychologique sont dispensés des modules 4, 5, 7 et 8.

L’admission en Institut de Formation d’Auxiliaire de Puériculture (IFAP)

Depuis avril 2020, le concours d’entrée requis pour entrer en IFAP a été supprimé. La sélection se fait aujourd’hui sur dossier et entretien oral qui permet de valoriser les qualités attendues, notamment les qualités relationnelles. Le binôme d’évaluateurs sera composé d’un ou d’une auxiliaire de puériculture en activité professionnelle ainsi qu’un formateur infirmier ou cadre de santé, issu spécifiquement d’un institut de formation paramédicale.

> Plus d’informations sur l’arrêté qui précise ces nouvelles modalités vient d’être publié au Journal Officiel le jeudi 9 avril 2020

La formation conduisant au diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture est accessible sans condition de diplôme par les voies suivantes :

  • La formation initiale, dans les conditions fixées par le présent arrêté
  • La formation professionnelle continue, sans conditions d’une durée minimale d’expérience professionnelle, dans les conditions fixées par le présent arrêté
  • La validation des acquis de l’expérience professionnelle, dans les conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la santé

Les candidats doivent être âgés de dix-sept ans au moins à la date d’entrée en formation.

Consultez les modalités d’admission à la formation conduisant au Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture– rentrée de janvier 2023

> Plus d’informations sur la fiche métier d’Auxiliaire de Puériculture

Le métier de puériculteur(rice)

Être infirmier(ière) puériculteur(rice) fait partie d’une des spécialités de l’infirmier(ière) Diplômé(e) d’Etat.
L’infirmier(ière) puériculteur(rice) est un professionnel paramédical qui dispense des soins auprès des enfants pour maintenir, restaurer et promouvoir la santé, le développement, l’éveil, l’autonomie et la socialisation. Il évalue l’état de santé d’un enfant, définit des projets de soins personnalisés, planifie et prodigue des soins, met en œuvre des traitements.
Il exerce dans les PMI (protection maternelle et infantile), les établissements d’accueil du jeune enfant et de l’enfant ou encore dans les services hospitaliers, pédiatrie générale ou spécialisée, néonatologie, maternité.

  • Date de la prochaine rentrée

    Prochaine rentrée : le lundi 12 septembre 2022

La formation d’infirmier(ère) puériculteur(rice)

Cette formation est réglementée par l’Arrêté du 13 août 1947 modifié en juillet 1983, décembre 1990 et octobre 1996. Elle est centrée sur la santé de l’enfant et permet l’acquisition de connaissances approfondies sur le développement de l’enfant et son environnement, sur ses besoins singuliers et la façon d’y répondre.

La formation s’effectue en 1500 heures dont :

  • 650 heures d’enseignement théorique et pratique à l’école
  • 710 heures d’enseignement clinique (stage)
  • 140 heures de travaux dirigés et d’évaluation

La formation, à la fois théorique qui s’articule autour de trois pôles : l’enfant et la santé, la promotion de la santé de l’enfant et son éducation, la profession et à la fois pratique, alterne périodes d’enseignement et stages pratiques. Elle s’effectue à temps plein sur 12 mois mais peut dans certains cas être suivie sur une période discontinue n’excédant pas 36 mois.

Elle est sanctionnée par une évaluation continue et validée par la délivrance d’un Diplôme d’État. Actuellement, le Diplôme d’Etat est reconnu Bac +4.

Pour accéder à la formation d’infirmier(ère) puériculteur(rice), les candidats doivent être titulaires d’un Diplôme d’Etat d’infirmier(ière) ou de sage-femme et avoir réussi les épreuves du concours d’admission à la formation.

L’organisation de la formation

Le programme de la formation est réparti de la façon suivante :

  • L’enfant, de la vie intra-utérine à l’âge de 15 ans (150 heures)
  • La maladie, à partir des connaissances acquises en école d’infirmières, la prévention médicale, médico-sociale et socio-éducative (150 heures)
  • L’environnement familial et social (150 heures)
  • Exercice professionnel, réglementation, formation à la gestion (90 heures)
  • Stages dans les services accueillant des enfants : médecine ou chirurgie pédiatrique, maternité, structures d’accueil de jeunes enfants, PMI, néonatalogie (710 heures)
  • Temps pédagogiques de réflexion et d’exploitation des stages (100 heures)
  • Travail personnel (150 heures)

La participation à l’ensemble des enseignements est obligatoire.
Les enseignements sont assurés par les cadres formateurs de l’institut et des intervenants extérieurs.

Les stages

Le cursus de formation comporte 5 stages soit 20 semaines de stages (710 heures de stage dans la formation).

Les stages s’effectuent en secteur hospitalier et extra-hospitalier, dans plusieurs types de services :

  • La néonatalogie
  • La pédiatrie
  • La maternité
  • La Protection Maternelle et Infantile (PMI)
  • Les structures d’accueil d’enfants de moins de 6 ans

L’admission en école de puériculture

La formation d’infirmier(ère) puériculteur(rice) est accessible par un concours.
Il est organisé une fois par an.

 

Le concours ouvert aux titulaires de l’un des titres suivants :

  • Diplôme d’État d’infirmier(ière)
  • Diplôme d’État de sage-femme
  • Ou attestation d’une inscription en dernière année d’études conduisant à l’un de ces diplômes

Les épreuves de sélection :

  • Deux épreuves écrites et anonymes d’admissibilité : une première épreuve composée de questions sur le domaine de la santé et une seconde épreuves de tests psychotechniques
  • Une épreuve orale d’admission : il s’agit dans un premier temps d’une analyse de situation en rapport avec l’exercice infirmier. Dans un deuxième temps, un échange se fait avec le jury sur les motivations du candidat, ses représentations dans le domaine de la santé, son parcours et ses réflexions concernant l’enfant dans son environnement…

Le montant de l’inscription à la sélection et le montant des frais de scolarité, ainsi que les modalités de prise en charge financière, sont indiqués dans la notice d’inscription au concours d’entrée (mis en ligne lors de l’ouverture des inscriptions en ligne sur le site ds concours de l’AP-HP).

> Pour vous préparer au mieux, le centre de documentation de l’AP-HP a réuni pour vous toutes les lectures conseillées pour la préparation du concours.
> Plus d’informations sur les modalités d’inscription sur le site des concours de l’AP-HP

Les prérequis pour accéder à la formation d’infirmier(ière) puériculteur(rice)

En tant que spécialisation infirmier(ière), l’admission à la formation de puériculteur(rice) exige avant tout d’être en possession du Diplôme d’Etat d’infirmier(ière) ou de celui de sage-femme.
La deuxième condition est de réussir le concours d’entrée comportant une épreuve écrite d’admissibilité, une épreuve écrite d’admission et des tests psychotechniques.

Contact & accès

Contact

École de puériculture AP-HP
Campus Picpus
33 boulevard de Picpus
75012 PARIS

Mail : secretariat.puer@dfc.aphp.fr
Secrétariat : 01 40 27 44 35

Horaires d’ouverture

Le campus Picpus est ouvert au public de 8h30 à 17h30.

Accès

L’école de puériculture se situe au sein du campus Picpus, 33 boulevard de Picpus, Paris 12ème arrondissement, dont elle partage les locaux avec d’autres instituts et écoles de formations paramédicales ainsi que le Centre de Formation Continue de l’AP-HP.

RER : ligne A – station Nation
Tram : ligne 3b – station Porte de Vincennes
Métro : lignes 1, 2 et 9  : station Nation ; ligne 6, stations Picpus ou Bel Air ; ligne 8, station Daumesnil
Bus : ligne 26, arrêt Marsoulan ; ligne 29, arrêt Picpus ; ligne 46, arrêt Daumesnil ; ligne 56, arrêt Picpus ; ligne 57, arrêt Nation ; ligne 64, arrêt hôpital Trousseau
A bicyclette : une piste cyclable passe devant le campus. L’accès à un garage à vélo dans l’enceinte du campus est possible.
Véhicule à moteur : aucun parking n’est disponible à l’intérieur du campus. Les deux roues motorisés disposent d’un espace public devant le campus.