La formation en soins infirmiers

La formation en soins infirmiers

La formation en soins infirmiers est d’une durée de trois années, elle permet l’attribution du diplôme d’État d’infirmier et la délivrance d’un grade de licence par l’université.

La formation repose sur l’alternance entre théorie et pratique. L’enseignement théorique : cours magistraux (CM), travaux dirigés (TD), travaux pratiques (TP) et travaux personnels guidés (TPG) et la formation clinique réalisée au cours des stages se déroulent en six semestres de vingt semaines chacun. Cela représente un total de à 4200 heures, reparties à part égale entre la formation théorique et la clinique, soit 2100 heures chacune.

Les enseignements sont organisés en unités d’enseignement (UE) qui recouvrent six domaines :

  • sciences biologiques et médicales : les cours magistraux sont assurés par les universitaires ; travaux dirigés et travaux personnels sont guidés par les formateurs, à l’IFSI. Des groupes d’entraide ont été mis en place par les formateurs et les étudiants.
  • sciences humaines sociales et droit : les cours magistraux sont assurés par les universitaires et les formateurs, les travaux dirigés et les travaux personnels sont guidés par les formateurs, à l’IFSI.
  • sciences et techniques infirmières, fondements et méthodes; ces enseignements et travaux dirigés sont au cœur de la formation et de la profession infirmière.
  • sciences et techniques infirmières, interventions; ces UE sont au cœur de la formation et de la profession infirmière.
  • intégration des savoirs et posture professionnelle infirmière; ces UE sont le plus souvent travaillées sous forme de situations cliniques qui permettent aux étudiants de mobiliser un maximum de connaissances acquises en formation.
  • méthodes de travail : il s’agit de l’apprentissage de l’anglais professionnel, des techniques d’information et de communication, de la recherche documentaire et de la rédaction de documents écrits.

Les enseignements théoriques sont réalisés par des universitaires, des professionnels ou des formateurs. Les travaux personnels guidés ou travaux dirigés par groupes sont organisés par les cadres de santé formateurs en coopération avec des professionnels des services de soins.

En savoir plus …

Au cours des six semestres de formation, l’étudiant réalise 60 semaines de stages cliniques suivant une typologie précise :

  • soins de courte durée: établissements de santé publics ou privés en médecine et chirurgie, toutes spécialités, obstétrique, réanimation, urgences ;
  • soins en santé mentale et en psychiatrie: hôpitaux spécialisés, hôpitaux de jour, CMP ….
  • soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation: secteur de rééducation, réadaptation, soins de suite rééducation, soins de suite gériatriques, services d’hébergement de longue durée pour personnes âgées dépendantes,
  • soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie: services de soins à domicile, médecine du travail en entreprise, auprès d’infirmières scolaires, secteur pénitentiaire, …..

En savoir plus …

Rédiger deux lignes sur la charte des étudiants et lien charte

Le parcours clinique de l’étudiant est réparti comme suit :

ANNÉES DE FORMATION

SEMESTRES DE FORMATION

DURÉE DES STAGES

MODALITÉS

1ère année semestre 1 5 semaines 1 stage de 5 semaines
1ère année semestre 2 10 semaines 2 stages de 5 semaines ou 1 stage de 10 semaines
2e année semestre 3 10 semaines 2 stages de 5 semaines ou 1 stage de 10 semaines
2e année semestre 4 10 semaines 2 stages de 5 semaines ou 1 stage de 10 semaines
3e année semestre 5 10 semaines 2 stages de 5 semaines ou 1 stage de 10 semaines
3e année semestre 6 15 semaines 1 stage de 7 semaines et un stage de 8 semaines ou un stage de 5 semaines et un stage de 10 semaines

Total

60 semaines de stages

 

En stage, l’étudiant est évalué sur les compétences qu’il a mobilisées lors des activités de soins effectuées auprès des patients. Il dispose d’un portfolio lui permettant de noter ses objectifs de stage et ses acquisitions au cours des stages, accompagné pour cela par un tuteur de stage.

Dix compétences ont été définies pour les étudiants en soins infirmiers :

  1. Évaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier
  2. Concevoir et conduire un projet de soins infirmiers
  3. Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens
  4. Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique
  5. Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs
  6. Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins
  7. Analyser la qualité des soins et améliorer sa pratique professionnelle
  8. Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques
  9. Organiser et coordonner des interventions soignantes
  10. Informer et former des professionnels et des personnes en formation

Des IFSI permettent des expériences internationales soit dans le cadre du programme Erasmus (lien) ou lors de stages supervisés par des associations et s’inscrivant dans le cadre humanitaire.

Exemples à donner, témoignages

Enfin, depuis la rentrée de septembre 2018, la mise en place du service sanitaire pour les étudiants en santé (médecine, odontologie, pharmacie, maïeutique, masso-kinésithérapie et soins infirmiers), conduit les étudiants en soins infirmiers, à concevoir et mettre en oeuvre au sein d’écoles, collèges, établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)…, des actions de prévention ciblées sur la nutrition, l’activité physique, les addictions et l’éducation à la sexualité. D’autres actions peuvent concerner la vaccination, l’hygiène bucco-dentaire et les troubles du sommeil.

Pour en savoir plus sur le programme de formation en soins infirmiers: lien vers arrêté du 31 juillet 2009 modifié …