Centre de formation de préparateurs en pharmacie hospitalière

Centre de formation de préparateurs en pharmacie hospitalière

Le Centre de Formation de Préparateur en Pharmacie Hospitalière de l’AP-HP

L’arrêté du 2 août 2006, relatif à la formation conduisant au diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière a défini les bases d’une formation conduisant à un diplôme d’exercice polyvalent, comprenant la validation de 8 unités de compétence auxquelles s’est ajoutée, en juin 2010, une obligation de valider l’Attestation de Formation aux Gestes et soins d’Urgence de niveau II (AFGSU).

Créé en septembre 2007, le Centre de Formation de Préparateur en Pharmacie Hospitalière (CFPPH) constitue une réponse aux besoins des pharmacies à usage intérieur et aux exigences en termes de professionnalisation des personnels médico-techniques.

A noter : chaque année, le CFPPH Paris (AP-HP) organise en janvier une demi-journée portes ouvertes, sur le campus Picpus (Paris 12ème).
L’occasion de poser toutes vos questions et d’y retirer le dossier d’inscription pour la sélection de la voie de l’apprentissage.

La formation de préparateur en pharmacie hospitalière

Cette formation assurée au CFPPH de l’AP-HP doit permettre à l’apprenant :

  • d’acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour assurer des fonctions de PPH en respectant les Bonnes Pratiques de Pharmacie Hospitalière et en participant à l’amélioration continue de la qualité des prestations des PUI,
  • de développer ses facultés d’adaptation, en adéquation avec la diversité des missions des PUI, des évolutions scientifiques, techniques et économiques dans le domaine de la santé,
  • de construire son identité professionnelle, d’acquérir des qualités d’autonomie, de rigueur, de développer un sens critique de ses actions en respectant le secret professionnel,
  • de savoir analyser les situations professionnelles et prendre des décisions dans les limites de son périmètre,
  • de s’engager dans un processus de formation permanente et de recherche, de participer à l’encadrement et à la formation des futurs professionnels ainsi qu’à l’évolution de la profession.

Elle dure un an et repose sur l’alternance entre théorie et pratique.

  • La formation théorique : cours magistraux, travaux dirigés, travaux pratiques et des stages en pharmacie à usage intérieur dans ses différents secteurs, en industrie agro-alimentaire ou laboratoire pharmaceutique ou en cellule gestion des risques.
    Cela représente un total de 1 360 heures, reparties entre 660 heures.Les enseignements théoriques sont réalisés par des professionnels de santé, des cadres de santé ou des cadres de santé formateurs. Les travaux dirigés par groupes sont organisés par les cadres de santé formateurs en coopération avec les coordonnateurs scientifiques des UC.
  • La formation pratique : période pratique ou de stage.
    Cela représente 700 heures, soit 20 semaines.En stage, l’étudiant est évalué sur les compétences qu’il a mobilisées lors des activités effectuées. Il dispose d’un livret/passeport personnalisé lui permettant de consulter ses objectifs de stages, de noter différentes informations se rapportant au stage, accompagné pour cela par un maître d’apprentissage ou d’un tuteur de stage.

> Plus d’informations sur les 8 unités de compétences et les référentiels professionnels et textes réglementaires

Les voies d’accès à la formation conduisant au diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière

Suite à cet arrêté relatif à la formation conduisant au diplôme de PPH, 4 voies d’accès ont été créées :

  • La formation initiale (FI)
  • La formation par l’apprentissage (APP)
  • La formation professionnelle continue (FPC)
  • La validation des acquis de l’expérience (VAE)

A l’exception de la voie de l’apprentissage, aucune limite d’âge n’est prévue.
Quelle que soit la voie d’accès à la formation, tous les étudiants suivent la formation dans les mêmes conditions.
Cette diversité des voies d’accès constitue une richesse dans l’apprentissage du métier de préparateur en pharmacie hospitalière.

Chaque promotion compte maximum 80 étudiants par unité de compétence.

Le CFPPH a pour ambition de contribuer à la professionnalisation de chacun des apprenants en s’appuyant sur un dispositif de formation en alternance réparti entre le centre de formation et les lieux de périodes pratiques.

En fonction de son parcours, l’apprenant pourra bénéficier soit de l’année de formation pour valider les 8 unités de compétence, soit d’un séquencement adapté (VAE) pour valider les unités de compétence qui lui manquent.

Le projet pédagogique du CFPPH développe une approche par compétences attendues pour l’exercice du métier et répond aux exigences en termes de professionnalisation des personnels des pharmacies à usage intérieur.

> Plus d’informations sur la formation pour devenir préparateur en pharmacie hospitalière :

Taux de réussite au diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière (toutes voies d'accès)

2016-2017 : 94% (75 PPH)
2017-2018 : 100% (76 PPH)
2018-2019 : 97,18% (69 PPH)

Le métier de préparateur en pharmacie hospitalière

Le métier de préparateur en pharmacie hospitalière est une profession paramédicale appartenant à la filière médico-technique.

Le diplôme préparateur en pharmacie hospitalière est obligatoire pour l’exercice du métier dans la Fonction Publique Hospitalière et les hôpitaux militaires. Il permet également d’exercer dans les établissements privés.

Le PPH exerce en pharmacie à usage intérieur et participe, sous l’autorité technique du pharmacien chargé de la gérance, à la gestion, l’approvisionnement, la délivrance des médicaments et autres produits de santé, à la réalisation des préparations, à la division des produits officinaux. Son activité peut s’étendre à la préparation des dispositifs médicaux stériles ainsi qu’à la préparation des médicaments radiopharmaceutiques et anti-cancéreux. Les produits de santé sont délivrés aux services de soins ou directement aux patients ambulatoires.

Il peut aussi exercer en stérilisation. Son rôle est alors de concourir aux opérations de stérilisation des dispositifs médicaux réutilisables ou en médecine nucléaire dans les unités de radiopharmacie.

Les pré-requis pour devenir PPH

Pour suivre la formation de PPH, il faut être en cours de formation pour l’obtention du brevet professionnel préparateur en pharmacie, ou déjà diplômé et en activité en officine de ville ou dans un établissement de santé.

Les conditions d’exercice de la profession

Le code de la Santé Publique (Titre IV) dans son article L 4241-13 précise les conditions d’exercice de la profession. Est qualifiée PPH dans les établissements publics de santé, toute personne titulaire du diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière défini par arrêté pris par le ministre chargé de la santé, après avis de la commission prévue à l’article L. 4241-5.

Les PPH sont autorisés à seconder le pharmacien chargé de la gérance de la pharmacie à usage intérieur ainsi que les pharmaciens qui l’assistent, en ce qui concerne la gestion, l’approvisionnement, la délivrance et la préparation des médicaments, produits et objets mentionnés à l’article L. 4211-1 ainsi que des dispositifs médicaux stériles. Ils exercent leurs fonctions sous la responsabilité et le contrôle effectif d’un pharmacien.

Évolution de carrière du PPH

Tout au long de sa vie professionnelle, le PPH va pouvoir progresser en échelon et en grade.

De catégorie B dans la fonction publique hospitalière, sa rémunération nette mensuelle est en lien avec son échelon.
Pour exemple, à titre d’information et selon l’établissement d’origine, 1er échelon début de carrière : 1526,95€
8ème échelon classe supérieure fin de carrière : 2495,01€

Le préparateur en pharmacie hospitalière peut évoluer de la façon suivante :

  • Concourir pour entrer en Institut de Formation de Cadre de Santé (IFCS) pour devenir cadre de santé paramédical
  • Concourir pour accéder à la fonction de cadre supérieur de santé paramédical

Avec l’un ou autre de l’un des titres précédents, le PPH peut envisager d’autres fonctions, notamment se présenter au concours national, proposé par l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP) pour suivre une formation afin d’obtenir le titre de :

  • Directeur d’hôpital (DH)
  • Directeur de soins (DS)
  • Directeur d’établissement sanitaire, social et médico-social (D3S)

Les procédures d’inscription au CFPPH de l’AP-HP

  • La voie de l’apprentissage

Cette voie concerne :
– Les préparateurs en pharmacie titulaires du diplôme de préparateur en pharmacie (BP)
– Les étudiants préparateurs en pharmacie en BP 2 se présentant au BP

Le CFPPH de l’AP-HP a en charge 2 régions : Ile-de-France et Normandie.

Les dossiers d’inscription sont à retirer lors de la journée portes ouvertes.
Les personnes ne pouvant pas se déplacer pour retirer le dossier de candidature, peuvent adresser une demande écrite (courrier papier) ou par mail pour le recevoir (les coordonnées sont indiquées dans l’onglet « Contact & accès »), pas de demande par téléphone.

Les candidats feront obligatoirement leur apprentissage dans un hôpital d’Ile-de-France ou de Normandie et leur formation théorique au CFPPH de l’AP-HP (sur le campus Picpus). Ils seront rémunérés par l’hôpital signataire du contrat d’apprentissage.

Tous les établissements de santé, publics, privés et militaires disposant d’une pharmacie à usage intérieur peuvent prendre en charge et former des étudiants PPH.

Retrouvez toutes les informations sur cette voie d’accès à la formation de préparateur en pharmacie hospitalière dans ce tableau :

Limite d’âge Particularités de la voie d’accès Coût de la formation et rémunération Conditions d’admission Engagement
Jusqu’à 29 ans

Pas de limite d’âge pour les travailleurs handicapés

Trouver un maître d’apprentissage (MA) et signer un contrat d’apprentissage en Ile de France ou en Normandie Part résiduelle laissée à l’établissement : tarif CFA 2019-2020 = 3656,02€

Rémunération par l’hôpital signataire du contrat d’apprentissage

Évaluation du dossier constitué par le candidat

Entretien de motivation, le CFPPH Paris demande un exposé de 5 min suivi de questions.

Contrat moral avec l’établissement d’accueil qui finance la formation
  • La voie de la formation initiale

Il s’agit de préparateurs en pharmacie diplômés BP ayant fait le choix de s’auto-financer. Ils ne sont pas salariés pendant les périodes pratiques de formation. Ils se présentent au concours comme les autres pour suivre la formation en cas de réussite.

Limite d’âge Particularités de la voie d’accès Coût de la formation et rémunération Conditions d’admission Engagement
Pas de limite d’âge Le CFPPH doit trouver des lieux de stages pour les périodes pratiques Autofinancement : 7750 € (tarif 2020-2021) pour la formation.
Pas de rémunération salariale.
Possibilité de financement du conseil régional.
Une épreuve écrite d’admissibilité de 2 h sur une question d’actualité sanitaire en relation avec le domaine pharmaceutique.
Une épreuve orale d’admission de 30 mn maximum à partir d’un projet professionnel de 5 pages.
Le CFPPH Paris demande un exposé de 10 mn suivi de questions.
Pas d’engagement
  • La voie de la formation professionnelle continue

– Il s’agit de préparateurs en pharmacie diplômés BP, en CDD dans des hôpitaux AP-HP et hors AP-HP et ayant fait ce choix conjointement avec leur employeur.
Attention : l’AP-HP ne finance que les CDD ayant 6 mois d’ancienneté à l’AP-HP à la date du concours (date non connue à ce jour) sans interruption de contrat.
Les préparateurs en pharmacie restent rémunérés par leur établissement d’origine (s’ils sont pris en charge par ce dernier).

– De préparateurs en pharmacie en poste dans un hôpital, titulaires sous un autre statut que celui-ci. Ils restent rémunérés par les établissements d’origine (s’ils sont pris en charge par ce dernier).

– De préparateurs en pharmacie bénéficiant d’un CIF (congé individuel de formation) et ayant une prise en charge pour les coûts salariaux et de formation par un organisme habilité à financer de la formation professionnelle (environ 80% de leur salaire).

Limite d’âge Particularités de la voie d’accès Coût de la formation et rémunération Conditions d’admission Engagement
Pas de limite d’âge Congé individuel de formation (CIF)
OU
Congé de formation professionnelle (CFP)
Promotion professionnelle (PP)
Prise en charge de tout ou partie de la formation : 7750 € (tarif 2020-2021) et des coûts salariaux par une OPCA (ex : FONGECIF, ANFH, UNIFAF).Prise en charge par l’établissement employeur Une épreuve écrite d’admissibilité de 2h sur une question d’actualité sanitaire en relation avec le domaine pharmaceutique.
Une épreuve orale d’admission de 30 min maximum à partir d’un projet professionnel de 5 pages.
Le CFPPH Paris demande un exposé de 10 min suivi de questions.
Pas d’engagementRecherche d’emploi

Obligation de servir d’une durée égale à 3 fois la durée de la formation

Pour ces 2 dernières voies d’accès, l’inscription est institutionnelle et gérée par le service des concours de l’AP-HP, inscription en ligne sur le site des concours de l’AP-HP.

> Retrouvez une bibliographie relative aux pharmacies à usage intérieur, réalisée par le centre de documentation de l’AP-HP.

  • La voie de la validation des acquis (VAE)

La VAE est une démarche personnelle.
Le retrait du dossier VAE (livret 1 de recevabilité) se fait sur demande écrite à l’adresse suivante :

Agence de Services et de Paiement
Délégation nationale VAE Service recevabilité
15, rue Léon Walras
87017 LIMOGES cedex
Tel : 0810 017 710

ou à télécharger sur le site VAE Info

Retrouvez sur leur site les modalités et informations pour constituer votre dossier de VAE.

Pour ces 2 dernières voies d’accès, l’inscription est institutionnelle et gérée par le service des concours de l’AP-HP, inscription en ligne sur le site des concours de l’AP-HP.

> Retrouvez une bibliographie relative aux pharmacies à usage intérieur, réalisée par le centre de documentation de l’AP-HP.

Sont concernés par la VAE les préparateurs en pharmacie BP ayant au moins 1 an d’expérience hospitalière ou 1607 heures en tant que préparateur en pharmacie diplômé. Ils ne rejoindront le centre de formation que pour se former sur les unités de compétences non validées par le jury VAE. Les unités de compétences validées sont acquises définitivement, le candidat au diplôme ayant le choix, pour les unités à acquérir, de se former en centre de formation et/ou sur le terrain (modalités décrites dans l’arrêté du 31 juillet 2006).

Limite d’âge Particularités de la voie d’accès Coût de la formation et rémunération Conditions d’admission Engagement
Pas de limite d’âge Congé individuel de formation (CIF)
OU
Congé de formation professionnelle (CFP)
Promotion professionnelle (PP)
Prise en charge selon l’UC par une OPCA (ex : FONGECIF, ANFH, UNIFAF). Prise en charge par l’établissement employeur. Une épreuve écrite d’admissibilité de 2h sur une question d’actualité sanitaire en relation avec le domaine pharmaceutique.
Une épreuve orale d’admission de 30 min maximum à partir d’un projet professionnel de 5 pages.
Le CFPPH Paris demande un exposé de 10 min suivi de questions.
Pas d’engagement
Recherche d’emploi

Obligation de servir d’une durée égale à 3 fois la durée de la formation

La formation se déroule sur un an en alternance

L’alternance comprend des périodes de cours (de 1 à 3 semaines) suivies de périodes pratiques (de 1 à 3 semaines). Chacune de ces périodes est en lien avec 2 ou 3 unités de compétences. Chaque maître d’apprentissage ou tuteur organise le parcours de formation de l’élève (en semaine pleine sur chacune des unités de compétences) et priorise une unité de compétences de formation par rapport à une autre en fonction de l’organisation de travail de la PUI.

Une même semaine de cours peut concerner 2 UC différentes.

Dans le cadre de l’Unité de Compétences 5, les étudiants PPH ne font pas de recherche de terrain de stage. Les lieux sont proposés par le CFPPH.

La formation AFGSU de niveau II est obligatoire pour tous pour l’obtention du diplôme. Elle se déroule sur 2,5 jours pendant les périodes de cours et sur convocation.

Retrouvez les huit unités de compétence avec la durée d’enseignement théorique et celle de la période pratique de chacune d’entre elles.

Les huit unités de compétence Durée d’enseignement théorique (en heures) Nombre de semaines de période pratique
UC 1
Analyser les demandes et les ordonnances au regard des exigences techniques réglementaires propres aux pharmacies à usage intérieur
 100
 3 semaines
UC 2
Analyser la prescription ou la demande de dispositifs médicaux
 90
3 semaines
UC 3
Assurer la qualité des opérations pharmaceutiques réalisées en pharmacie à usage intérieur
 70
 2 semaines
UC 4
Organiser, conduire et mettre en œuvre les préparations magistrales, hospitalières, les opérations de reconstitution et le conditionnement
 110
3 semaines
UC 5
Organiser, conduire et mettre en œuvre les préparations des médicaments radiopharmaceutiques
60
 2 semaines
UC 6
Organiser, conduire et mettre en œuvre les opérations de stérilisation des Dispositifs Médicaux (DM)
 110
 3 semaines
UC 7
Gérer les flux et les stocks de médicaments et de dispositifs médicaux dans l’environnement institutionnel et réglementaire
 60
 2 semaines
UC 8
Traiter et transmettre des informations, travailler en équipe, conseiller et encadrer des personnes
 60
 2 semaines
Total
660
20 semaines
(700 heures)

Pour avoir un aperçu de l’organisation de l’alternance au CFPPH de l’AP-HP, vous pouvez consultez le calendrier de l’alternance de l’année de formation 2019-2020.

Attention
Les préparateurs en pharmacie en démarche de Validation des Acquis de l’Expérience ne pourront pas bénéficier de la formation AFGSU organisée par le CFPPH. Ils devront être en possession de l’attestation de réussite pour l’obtention du diplôme PPH en 2020. Une copie de cette attestation sera remise au CFPPH.

Les formations continues proposées par le CFPPH

Le CFPPH développe des actions de formation continue pour les préparateurs en pharmacie hospitalière des établissements publics et privés de l’AP-HP et hors AP-HP.

Retrouvez le catalogue des actions de formation continue du CFPPH de l’AP-HP

Ces actions de formation continue permettent aux préparateurs en pharmacie hospitalière d’actualiser leurs connaissances en pharmacologie, sécurisation du circuit du médicament, EPP, analyse des risques, stratégie médicamenteuse…

L’objectif est de répondre à :

  • L’arrêté du 6 avril 2011 relatif au management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse et aux médicaments dans les établissements de santé,
  • Aux enjeux institutionnels,
  • Aux demandes des établissements de santé,
  • Aux besoins des pharmacies à usage intérieur.

Le CFPPH organise aussi :

  • Une préparation au concours pour l’entrée en formation,
  • Un dispositif d’accompagnement à la VAE pour les préparateurs en pharmacie souhaitant obtenir le DPPH par cette voie,
  • Une action sur la fonction tutorale pour les PPH prenant en charge des stagiaires,
  • Une demi-journée d’informations sur le diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière : sélections, voies d’accès, financements, obtention du diplôme,
  • 1 journée de formation d’adaptation à l’emploi pour les diplômés.

Les modalités d’inscription sont les suivantes :

  • Les agents de l’AP-HP s’inscrivent auprès du responsable de formation de leur établissement après validation par l’encadrement
  • Toute demande hors AP-HP est à adresser à Isabelle Daviau, responsable de formation continue

Inscription à une session de formation continue :
Chaque thématique fait l’objet d’un programme détaillé diffusé par mail régulièrement auprès des cadres de santé des PUI. Ce programme précise le contenu de la formation et la procédure d’inscription. Il peut être demandé individuellement. Le CFPPH organise des actions de formation préparatoires (au concours ou à la VAE), des actions de formation accompagnant les projets institutionnels, des actions visant l’actualisation des connaissances ou le développement des compétences des PPH.

Inscription à une unité de compétence dans le cadre de la formation continue :
Les préparateurs en pharmacie hospitalière titulaires de la fonction publique hospitalière et des hôpitaux d’instruction des armées peuvent suivre (sous réserve de place) les enseignements des compétences du diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière à l’exception de l’UC 5. Dans ce cas, les PPH s’engagent à suivre l’intégralité des enseignements théoriques et pratiques y compris les stages. L’inscription comprend les évaluations de contrôle continu, les évaluations des compétences en stage et l’évaluation d’un écrit : analyse d’activité ou de situation. Ce projet peut être lié à un besoin d’actualisation des connaissances et/ou de développement de compétences en relation avec un changement d’activités.

Contact & accès

Directeur de soins du CFPPH
Marie-Françoise Doval
3ème étage
Tél : 01 40 27 51 57

Conseiller scientifique
Valérie Bouton
Pharmacien Hôpital Beaujon à Clichy (92)

Secrétariat / assistante de direction formation initiale et continue
Isabelle Daviau
3ème étage – bureau 330
Tél : 01 40 27 51 57
isabelle.daviau@aphp.fr

Cadre de santé formateur / Coordonnatrice pédagogique
Laurence Benassaia
3ème étage – Bureau 324
Tél : 01 40 27 51 33
laurence.benassaia@aphp.fr

Cadre de santé formateur
Sandrine Danneels
3ème étage – Bureau 324
Tél : 01 40 27 51 33
sandrine.danneels@aphp.fr

Cadre de santé formateur / Coordonnatrice des stages
Nathalie Fuss
3ème étage – Bureau 325
Tél : 01 40 27 51 39
nathalie.fuss@aphp.fr

Cadre de santé formateur
Patricia Pothin
3ème étage – Bureau 325
Tél : 01 40 27 51 40
patricia.pothin@aphp.fr

Le CFPPH est situé sur le campus Picpus, au 33 boulevard de Picpus, 75012 Paris.

Comment se rendre au CFPPH de l’AP-HP ?

RER A : station Nation,
tram 3b : station Porte de Vincennes,
métro : lignes 1, 2 et 9  : station Nation ; ligne 6, stations Picpus ou Bel Air ; ligne 8, station Daumesnil,
bus : ligne 26, arrêt Marsoulan ; ligne 29, arrêt Picpus ; ligne 46, arrêt Daumesnil ; ligne 56, arrêt Picpus ; ligne 57, arrêt Nation ; ligne 64, arrêt hôpital Trousseau,
A bicyclette : stations Vélib’ : 12016, 12015 –  une piste cyclable passe devant le campus ; l’accès à un garage à vélo dans l’enceinte du campus est possible,
En voiture : aucun parking n’est disponible à l’intérieur du campus ; les deux roues motorisés disposent d’un espace public devant le campus.

Pour accéder au campus, vous devez vous présenter à l’accueil du bâtiment. Une carte d’accès vous sera remis en échange de votre badge professionnel pour les personnes de l’AP-HP ou une pièce d’identité.
Pour les personnes hors AP-HP prévoir une pièce d’identité.
A votre départ du campus, repassez par l’accueil pour déposer votre carte d’accès et reprendre votre badge professionnel ou pièce d’identité.